Mortier

Sorte de grand bol en marbre évasé et muni de quatre poignées.

Le mortier vient du latin mortarium signifiant pour piler, et le pilon du verbe latin pilare voulant dire appuyer fortement. Le mortier a longtemps été utilisé comme instrument culinaire mais on le retrouve très fréquemment dans les archives de la pharmacopée. En effet, le mortier connait un important usage médical : déjà les hiéroglyphes représentent le médecin avec une lancette et un mortier. Par la suite, il devient l’emblème de la pharmacie par excellence et il est représenté sur les enseignes, les sceaux et les blasons des corporations d’apothicaires.

 

Matériaux - Techniques
Marbre
Fabricant / Période

2e moitié du XXe siècle
Dimensions

H : 24 cm ; D : 52,5 cm

État
Bon (manque le pilon)
Destination

Broyage des matières

Précision d'utilisation

Le mortier permet d'écraser des matières que l'on veut transformer en pâte ou en poudre par l'action d'un pilon. Cette opération s'appelle la trituration.

Date d'acquisition
14/09/2012
Origine des dons
Pharmacie du CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012.231
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes