Pulvérisateur de Lucas Championnière

L’appareil se compose d’une chaudière à vapeur avec soupape de sûreté. La vapeur produite fuse par une buse, aspire le contenu d’un réservoir et le projette sous forme de brouillard. La résistance de chauffage était constituée par un fil résistant enroulé sur une plaque de mica et disposé sous une bande de tôle. Système de pulvérisation à 2 tubulures

Lucas Championnière (1843-1913), né à St Léonard (Oise), jeune étudiant en médecine, se rend en Ecosse dès 1868 pour rencontrer Joseph Lister qui utilisa le premier l’acide phénique comme désinfectant. Il semble bien que ce soit Lister qui ait inventé le pulvérisateur à vapeur mais que ce soit Lucas Championnière qui l’ait développé. L’appareil a été utilisé jusqu’au milieu du XXe siècle.

Matériaux - Techniques
Métal et poignée en bois
Fabricant / Période
Niédrée-PARIS
Entre 1920 et 1930
Dimensions

H : 32 cm ; D : 17 cm ; P : 3 cm

État
Moyen (manque le réservoir de verre et son support ainsi que les tuyaux)
Destination

Pulvérisation d'antiseptique sur tissus nécrosés et sphacélés

Précision d'utilisation

Cet appareil est destiné à vaporiser puis à projeter avec force, sous forme de brouillard toutes sortes de substances médicamenteuses liquides.

Date d'acquisition
13/12/2011
Origine des dons
CHU de Rennes IFSI
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012-2