CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER DE RENNES

Une mémoire pour l’avenir

Une association, créée en 2011, qui a pour objet de fédérer les initiatives visant à l’identification, la collecte, la préservation et la valorisation du patrimoine hospitalier régional. Une mémoire des métiers, des pratiques et des personnes susceptibles de témoigner de l’évolution culturelle, scientifique et technique des établissements hospitaliers, dans le respect des compétences institutionnelles. Une volonté de promouvoir le patrimoine hospitalier régional sous la forme de visites, manifestations, conférences, publications. Pour ses adhérents, une implication dans l’histoire et la vie locale, le choix d’une grande variété d’activités, des moments d’échanges et de créativité.

Le CPHR organise tous les jeudis a-m
à 15 h une visite pour des individuels

ainsi qu’à la demande pour des groupes
de 8 à 15 personnes – tél. 06 63 02 57 42

Une émission de RCF radio Alpha
dans laquelle il est question du CPHR

Merci au service des archives
départementales d’Ille-et-Vilaine

Le magazine de la santé de France 5
vous invite à découvrir le Conservatoire

ACTUALITÉS

Naître au fil des siècles – Vers un enfant désiré

Notre exposition temporaire aborde notamment la question de la limitation des naissances. Comme les expositions précédentes, elle a pour objectif d’être didactique et de s’ouvrir à tous les publics, mais – conçue en réponse à la demande d’enseignants qui utilisent le Conservatoire comme support/ressource pédagogique – elle s’adresse tout particulièrement aux jeunes.

Réalisée en collaboration avec le CHU de Rennes, la Ville de Rennes, l’Agence régionale de santé de Bretagne, le Département d’Ille-et-Vilaine, le Réseau Louis Guilloux et le Planning familial, elle a été inaugurée le 8 mars 2018 dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes et sera accessible jusqu’à la fin du mois d’octobre.

Visites guidées dans les locaux du CPHR, sur réservation au : 06 63 02 57 42 – entrée face au n° 47 rue de Saint Malo à Rennes – Voir l’affiche de l’exposition

Francis Frémond – Regard sur un blessé de la guerre 14-18

Une rennaise nous a gratifié d’un don de 500 euros, en remerciements d’un travail de mémoire effectué à propos de son grand-père, qui peut être consulté au bout de ce lien. Nous lui en sommes très reconnaissants.

DERNIÈRES ACQUISITIONS

  • Matériel pour flambage à l’alcool

  • Canulette rectangulaire

  • Etui à injection

  • Ceinture bandage herniaire double

  • Portrait de Louis Pasteur

  • Forceps de Boerma

  • Sonde vésicale à Dard

Remarquez particulièrement un joli nécessaire pour flambage des instruments chirurgicaux à l’alcool ainsi qu’un étui à injection pour médecin généraliste en visite.

Un témoignage reçu après la visite au CPHR de 32 membres de l’ASEISTE (Association de Sauvegarde et d’Etude des Instruments Scientifiques et Techniques de l’Enseignement) en congrès européen à Rennes les 23 et 24 mars 2018 dans les locaux de l’Université de Rennes I :

De Marta Lourenco, Université de Lisbonne – Présidente de l’UMAC
International Council of Museum’s Committee for University Museums and Collections

Juste un petit message pour vous exprimer encore ma gratitude envers CPHR pour la visite effectuée au Patrimoine Hospitalier de l’Hôtel Dieu le 23 mars dernier.
J’ai été très impressionnée par la diversité et la qualité des collections, dont l’importance dépasse largement Rennes et la Bretagne. Je tiens également à vous féliciter, ainsi que vos collègues, pour l’excellent travail d’inventaire, étude et divulgation de ce magnifique patrimoine.
Je suis certaine que cet important patrimoine trouvera bientôt le lieu qu’il mérite, où il pourra être admiré, apprécié et compris par le grand public. Félicitations, et merci encore.
Bien cordialement,

Le CPHR détient de magnifiques collections

Pour Nathalie Appéré, maire de Rennes :

« la requalification de l’Hôtel-Dieu créera un nouveau lieu de vie caractérisé par la présence de nouveaux logements, un pôle santé et bien-être, dont une maison de santé, des commerces, une aire de restauration, ainsi que des lieux d’animations et culturels.

Le conservatoire du patrimoine hospitalier, qui détient de magnifiques collections, sera aussi maintenu sur place. »