CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER DE RENNES

Une mémoire pour l’avenir

Une association, créée en 2011, qui a pour objet de fédérer les initiatives visant à l’identification, la collecte, la préservation et la valorisation du patrimoine hospitalier régional. Une mémoire des métiers, des pratiques et des personnes susceptibles de témoigner de l’évolution culturelle, scientifique et technique des établissements hospitaliers, dans le respect des compétences institutionnelles. Une volonté de promouvoir le patrimoine hospitalier régional sous la forme de visites, manifestations, conférences, publications. Pour ses adhérents, une implication dans l’histoire et la vie locale, le choix d’une grande variété d’activités, des moments d’échanges et de créativité.

Le magazine de la santé de France 5
vous invite à découvrir le Conservatoire

Le CPHR organise tous les jeudis a-m
à 15h une visite pour des individuels

ainsi qu’à la demande pour des groupes
de 8 à 15 personnes – tél. 06 63 02 57 42

Promenade culturelle à Toiles de Mayenne
vendredi 25 novembre 2016

ACTUALITÉS

La verrerie de laboratoire – une conférence du Professeur André Le Treut
accompagné de Danièle Belin membre du conseil d’administration du CPHR

mercredi 15 mars 2017 à 14h30 au CPHR

Le verre est un matériau connu depuis la plus haute antiquité : il a servi notamment à la fabrication d’armes coupantes, d’outils et de bijoux. Mais il est un domaine où, en raison de ses propriétés remarquables de résistance mécanique, chimique et thermique, il a permis l’essor des sciences et des techniques : c’est celui de la verrerie de laboratoire. Nous passerons en revue les diverses applications du verre en laboratoire, allant de la verrerie usuelle à la verrerie de précision et spécialisée.

Marie-louise Chevrel, qui était la fille de « la bolchévique aux bijoux » et du docteur Eugène Bodin, professeur de dermatologie à l’Hôtel-Dieu et responsable de l’institut de bactériologie de l’école de médecine, fut la première femme interne des hôpitaux de Rennes. Par délibération du Conseil municipal, elle a désormais sa rue… et nous nous réjouissons d’y être pour quelque chose.

Regard posé sur un blessé de la guerre 14-18

Nous avons reconstitué son parcours grâce à quelques photos fournies par sa petite fille Marie-France Rey du Boissieu ainsi qu’à nos recherches minutieuses dans les archives départementales et militaires : à feuilleter ici ou à télécharger dans la partie Notes historiques.

DERNIÈRES ACQUISITIONS

  • Chevrettes

  • Protège pouce

  • Faluche

  • Microtome

  • Stéthoscope obstétrical

  • Urinal émaillé

  • Irrigateur d’Eguisier

Deux jolies chevrettes sont venues rejoindre le vase à thériaque dans les collections de pharmacie. Remarquez aussi un étonnant appareil pour empêcher les bébés de sucer leur pouce, commercialisé par la société Bébé Confort et… pour le folklore une faluche d’étudiant en médecine.

Rapport moral et financier 2016

Le dernier rapport moral et financier est disponible ICI.

Il apparaît que le CPHR a bénéficié du soutien de 139 adhérents issus de tous les horizons professionnels, dont 16 personnes morales.

Les bénévoles y ont consacré plus de 1.000 vacations.

L’an passé, 719 personnes dont 156 jeunes sont venues apprécier nos collections permanentes tandis que 757 personnes dont 386 jeunes sont venues visiter l’exposition temporaire qui était consacrée à l’évolution de la radiologie.

Au plan financier, les opérations de clôture de l’exercice conduisent à un excédent d’exploitation de 349,08 € que le Conseil d’Administration, lors de sa séance du 19 janvier 2017, a décidé d’affecter à la poursuite du projet associatif.

Sur les traces d’Edmond Castex

Sa petite-fille Marie-Claude est venu découvrir le 24 janvier des lieux souvenirs d’Edmond Castex, qui fut en 1898 le premier radiologue de l’hôpital de Rennes.