CONSERVATOIRE DU PATRIMOINE HOSPITALIER DE RENNES

Une mémoire pour l’avenir

Vue de l’ancien CPHR

Vue extérieure du futur CPHR, rue de Saint Malo

Une association, créée en 2011, qui a pour objet de fédérer les initiatives visant à l’identification, la collecte, la préservation et la valorisation du patrimoine hospitalier régional. Une mémoire des métiers, des pratiques et des personnes susceptibles de témoigner de l’évolution culturelle, scientifique et technique des établissements hospitaliers, dans le respect des compétences institutionnelles. Une volonté de promouvoir le patrimoine hospitalier régional sous la forme de visites, manifestations, conférences, publications. Pour ses adhérents, une implication dans l’histoire et la vie locale, le choix d’une grande variété d’activités, des moments d’échanges et de créativité.

Au grand regret de l’équipe du CPHR,
les visites guidées sont interrompues.
Pour tous renseignements
tél. 06 63 02 57 42.

Une émission de RCF radio Alpha
Une visite au CPHR

Le magazine de la santé de France 5
vous invite à découvrir
le Conservatoire du patrimoine hospitalier

ACTUALITÉS

DERNIÈRES ACQUISITIONS

Un nouvel écrin voulu pour les collections du patrimoine de la santé en Bretagne.

Le Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes (CPHR) est hébergé depuis 10 ans dans les anciens locaux désaffectés de la gynécologie de l’Hôtel-Dieu du CHU de Rennes. Il s’est mis aux services de différents publics et institutions et s’est développé. Il a reçu le soutien matériel du CHU jusqu’en 2017, date de la vente de l’Hôtel-Dieu, puis celui de l’établissement public foncier de Bretagne.

Pour la plus grande satisfaction de ses adhérents, de ses utilisateurs et de ses visiteurs, conformément au souhait du CHU, conformément à la volonté de la Maire de Rennes et conformément en conséquence au projet élaboré par le promoteur LinkCity qui a été retenu, la construction d’un nouveau Conservatoire est en cours de réalisation à l’Hôtel-Dieu.

Le nouveau bâtiment est situé en façade de la rue de Saint-Malo sur deux niveaux :

  • Le rez-de-chaussée se compose d’un accueil, de la grande salle des collections permanentes qui abritera les espaces de Médecine, Chirurgie- Anesthésie, Radiologie, Laboratoire, Pharmacie et Soins dentaires.
  • Le 1er étage va comporter une salle d’exposition complémentaire pour les espaces Soins et Mère-enfant et une salle d’exposition temporaire. A ce niveau sont également prévus les locaux destinés aux adhérents de l’association.

Le déménagement, l’aménagement et l’ouverture au public sont prévus au 2nd semestre 2021.

  • Scie de Jeffray

  • Prothèse de hanche 1946

  • Curette à végétations

  • Scarificateur

Des dons continuent à nous parvenir régulièrement. Merci à nos généreux donateurs.

Une logistique de déménagement portée par des adhérents de l’association

Après une année de pandémie qui a créé une rupture avec les visiteurs : les collégiens, les lycéens, les étudiants présentant un projet pédagogique ont disparu, les associations à la recherche d’insolite et de merveilles ne sont plus là pour faire les curieuses, les stagiaires à la recherche d’exclusivité sont eux aussi devenu très rares… Le temps de la préparation du déménagement est arrivé.

Un déménagement « colossal » est organisé. Il s’agit de déplacer 5 000 petits et gros objets ainsi que des mobiliers répartis aujourd’hui sur 500 m2 : En font partie entre autres, les vitrines anciennes de laboratoires, la pharmacie de Paimpol de 1891. Dans la convention qui nous lie à l’entreprise de déménagement, la confection des cartons est à la charge des adhérents pour diminuer les coûts de l’opération. Une dizaine d’adhérents se sont attelés à la tâche. Dans les opérations d’emballages sont intégrés les critères de lisibilité, traçabilité, ergonomie et sécurité pour prévenir tout incident. Les 500 emballages sont atteints. Déjà le temps du déballage se profile.

Un lieu d’accueil et de découverte qui prend en compte les 10 ans d’expériences et de rencontres avec les publics bretons

Les amis, les curieux et les visiteurs seront reçus dans un cadre nouveau. Avec grand bonheur les visites guidées et/ou à thèmes reprendront : moments de découverte ou d’éveil tout particulièrement pour les jeunes générations, de partage, d’échanges pour des visiteurs plus aguerris qui veulent se souvenir de leur passé ou se projeter dans l’avenir. Les expositions temporaires recommenceront selon les thèmes inspirés par l’actualité ou selon les sollicitations qui sont faites par les établissements scolaires en particulier. Le rythme des conférences reprendra. Un travail de mémoire se poursuivra pour conforter les descriptions historique et/ou scientifique.

Le CPHR est et restera un lieu culturel apprécié et un lieu de culture scientifique destiné à faire naître des vocations…