Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Photomicroscope Zeiss

Ce microscope binoculaire est équipé d’une colonne pour appareil photographique et d’un équipement pour le contraste de phase. L’appareil est muni de 5 objectifs de différents grossissements x5, x10, x25, x40 et x100. Le réglage de la mise au point se fait au moyen de vis macrométrique et micrométrique. La platine est circulaire et porte des valets pour la fixation de la lame histologique. Sous cette platine, se trouve le condenseur.

La technique de contraste de phase a été mise au point par le physicien Frederick Zernike dans les années 1930, ce qui lui valut le prix Nobel de physique en 1953.

Cette technique, qui exploite les changements de phase d’une onde lumineuse traversant un échantillon, était initialement utilisée en bactériologie.

Matériaux - Techniques
Acier, verre, bakélite
Fabricant / Période
Carl ZEISS (distribué par Micromécanique Paris)
Fin du xxe siècle
Dimensions

H : 43 cm L : 23,5 cm P : 41 cm

État
Excellent
Destination

Ce microscope de recherche permet d'observer et de photographier des cellules et des bactéries par la technique de contraste de phase.
Par cette technique, les éléments étudiés, peu opaques, ne subissent pas de coloration qui peut les altérer.

Précision d'utilisation

Afin de convertir une différence de phase en contraste observable, c'est à dire en différence d'intensité, on forme des interférences entre les rayons lumineux de l'objet et un rayon de référence. Ceci est réalisé au moyen d'un anneau circulaire dans le condenseur qui produit un cône de lumière. Ce cône est superposé à un anneau de taille similaire dans l'objectif. ce dernier réduit l'intensité de la lumière directe et crée une différence de phase d'un quart de longueur d'onde.

Date d'acquisition
08/12/2016
Origine des dons
Faculté de Médecine de Rennes Gérard Lancien
Numéro d'inventaire
CPHR - 2011.61
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes