Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Précelles buccales

La précelle buccale est une pince, constituée de deux branches soudées à une extrémité et qui se terminent à l’autre extrémité par deux pointes recourbées qui font un angle obtus avec le manche. Les pointes constituent la partie travaillante.

Au milieu des branches, la partie recevant les doigts est crénelée assurant  la sécurité de la prise de l’instrument par l’opérateur. Un petit ergot qui rentre dans un trou permet de rendre la précelle autobloquante.

 

A la fin du XIXe siècle et surtout début du XXe siècle, la  profession de chirurgien-dentiste bénéficie des découvertes faites dans de nombreux domaines : connaissances des microbes (Pasteur, Lister), meilleur éclairage (électrique en 1890), anesthésie,  radiologie, nouveaux matériaux… Ce qui entraine le développement d’une instrumentation de plus en plus spécialisée et des interventions chirurgicales de plus en plus variées. Désormais à un acte précis correspond un instrument précis. La précelle est un des instruments de base du chirurgien-dentiste.

 

Matériaux - Techniques
Métal nickelé.
Fabricant / Période
M.D.
XIXe siècle
Dimensions

H : 16 cm ; L : 1,5 cm

État
Moyen
Destination

La précelle buccale est un instrument de préhension qui permet de saisir des petits objets et de les transporter. Elle supplée les doigts du praticien, trop gros pour de petits objets ou pour l'accès à de petites cavités (carie) ou à des zones difficiles d'accès. Elle sert à saisir et transporter différents petits objets : boulettes et rouleaux de coton, dans la bouche. Elle est aussi utilisée pour évaluer la mobilité des dents.

 

Précision d'utilisation

Saisies entre le pouce et l'index, les deux branches sont rapprochées pour pincer l'objet à saisir.
Les précelles dentaires sont généralement stérilisables (métallique) et parfois jetables (plastique).

Date d'acquisition
16/11/2017
Origine des dons
Jean-Claude Robert
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.86
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes