Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5379

Pilulier double

Tablette en bois dur, garnie d’une plaque en cuivre munie de cannelures coupantes égales et parallèles, et d’une règle cannelée sur les deux faces. Les pilules sont obtenues par le mouvement de l’une sur l’autre.

Le nom de granulier fut donné aux mortiers de métal qui servaient à fabriquer les pilules, et aux coffrets en étain contenant les masses pilulaires. Dans sa forme la plus rudimentaire, le pilulier semble avoir été inventé au XVIIe siècle. En 1641, on évoque une planche sur laquelle on roule les magdaléons avant de les diviser à l’aide du couteau. Les premiers piluliers décrits par Baumé sont des spécimens en bois, ivoire, cuivre et argent. Ils ont la forme de réglette plate dont les arêtes sont découpées en dent de scie.

Matériaux - Techniques
Acajou massif et cuivre nickelé
Fabricant / Période
Mabille
2e moitié du XXe siècle
Dimensions

Tablette L : 26 cm ; P : 39 cm
Règle et manche L : 50 cm

État
Bon
Destination

Fabrication de pilules

Précision d'utilisation

La tablette reçoit la masse pilulaire, appelée magdaleon qui est étalée à l'aide du manche en bois lisse. La règle creusée est appuyée sur la masse pilulaire qui est coupée en autant de parties qu'elle occupe de divisions. Chacune des portions est roulée à la main afin d'obtenir une forme sphérique, puis mise dans un récipient contenant de la poudre de lycopode, de réglisse ou de guimauve selon la prescription.

Date d'acquisition
14/09/2012
Origine des dons
Pharmacie CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012.222
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes