Faluche d’étudiant en médecine

C’est un béret de velours noir orné d’étoiles, d’insignes et d’écussons spécifiques à la spécialité médicale et à la région Bretagne.

Durant plusieurs décennies, la faluche est la coiffe traditionnelle, indissociable de l’étudiant dans toute la France.

 

La Faluche a été introduite en France en 1888, elle remplace la toque doctorale datant du Moyen Âge. Elle a été portée par plusieurs traditions estudiantines voisines, notamment les bitards (étudiants aux mœurs folkloriques de la région de Poitiers) et les faluchards. Au fil du temps, la faluche a été associée presque exclusivement aux faluchards, alors que d’autres folklores la portent.

Le port de la faluche est fortement tombé en désuétude à la fin la fin des années 1960. Lors des mouvements étudiants de mai 1968, la faluche fut désignée, dans certaines facultés, comme symbole du militantisme réactionnaire et de la soumission au mandarinat.

 

Matériaux - Techniques
Velours, ruban de satin et cuir
Fabricant / Période

Portée de 1942 à 1949
Dimensions

D : 30 cm

État
Bon
Destination

Un "baptême" préalable...
- Afin de devenir faluchard, l'étudiant doit se trouver un ou plusieurs parrains ou marraines, qui l'épauleront lors d'un évènement intitulé « baptême ».
- Durant celui-ci, il devra prouver qu'il souhaite porter la faluche en réalisant quatre épreuves : le codum, le sexum, le cantum et le vinum.
- Si ses réponses sont jugées satisfaisantes par l'assemblée, malgré son état d'ébriété, il pourra porter la coiffe et prêter serment

La faluche était portée pendant les manifestations estudiantines.

Précision d'utilisation

Il s'agit de la Faluche du Le Dr Le Gars : il l'a portée pendant ses études médicales commencées à Paris et terminées à Rennes, entre 1942 et 1949

Date d'acquisition
12/01/2017
Origine des dons
Renée Le Gars
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.3
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes