Deprecated: builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5211

Bock à lavement

Récipient d’une contenance de 2 litres comportant une poignée latérale.

Il est raccordé à une tubulure de caoutchouc de 1,50 m terminée par un robinet et une canule rectale en ébonite.

Il porte l’inscription Société Française de Chirurgie Genisson & Vaast 22 rue de l’Odéon Paris.

Les appareils pour introduire des liquides dans le gros intestin sont connus depuis l’Antiquité. Au XVIIe et XVIIIe siècles, l’acte du lavement comme la seringue en étain qui était utilisée pour le réaliser portaient le nom de clystère. C’est au XIXe que l’on passa du système de piston, nécessitant une poussée manuelle, à celui de la pression par l’élévation d’un bock.

Le bock à lavement porte l’adresse « La Société Française de Chirurgie Genisson &Vaast 22 rue de l’Odéon Paris ». Il est difficile de connaître les dates de création et de dissolution de la Société Française de Chirurgie et de savoir qui possédait des parts dans cette société. Il est également difficile de connaître la lignée des Vaast investis dans la vente des matériels et des livres à usage médical…. Cet établissement a été repris par l’établissement Spengler, au début du XXe siècle, il est bien connu pour avoir vendu plus de 5 millions de tensiomètres dans le monde.

Matériaux - Techniques
Tôle émaillée, caoutchouc, ébonite
Fabricant / Période

Fin XIXe siècle
Dimensions

H : 24 cm ; L : 17 cm

État
Bon état, tuyau de caoutchouc récent
Destination

Instillation d'un liquide dans le rectum et/ou le côlon sigmoïde dans le but de provoquer l'évacuation des selles. Le lavement peut être évacuateur ou être utilisé en préparation à un examen endoscopique ou radiologique ou à une intervention chirurgicale. Il peut être également thérapeutique.

Précision d'utilisation

La solution de lavement relève de la prescription médicale. Pour un lavement évacuateur elle peut être composée d'un mélange de 2/3 d'eau tiède et d'1/3 de paraffine.
Le malade est installé en décubitus latéral gauche, les genoux fléchis vers la poitrine.

Date d'acquisition
12/06/2014
Origine des dons
M et Me Bourdinière
Numéro d'inventaire
CPHR - 2014.85
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes