Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Lactodensimètre de Quevenne

Tube en verre entièrement fermé, il se compose de trois parties : un réservoir pyriforme rempli de billes grises servant de lest et une ampoule surmontée d’un tube fin renfermant une étiquette graduée.

Théodore Quevenne, pharmacien français, est l’inventeur avec son maître Bouchardat du lacto-densimètre ou pèse-lait. Arrivé à Paris vers 1825 pour faire des études de pharmacie, il est nommé pharmacien en chef de l’hôpital du Midi en 1835 et deux ans plus tard de l’hôpital de la Charité à Paris. Ses travaux lui ont valu d’être élu membre de la Société de pharmacie et membre titulaire de l’Académie nationale de pharmacie en 1837.

Le lactodensimètre de Quevenne est décrit dans le Larousse médical illustré, sous la direction du Dr Galtier-Boissière, Paris, Librairie Larousse, 1924 (p 636-637, fig 1163)

Matériaux - Techniques
Verre, billes de métal
Fabricant / Période

Début du XIXe siècle
Dimensions

L : 28,5 cm

État
Moyen : Tube de verre intact, étui de protection abimé
Destination

Le lactodensimètre, ou aréomètre de Théodore-Auguste Quevenne permet de mesurer la densité du lait.
L’analyse s’effectue en plongeant l’instrument dans une éprouvette contenant le lait. La densité d’un lait normal est comprise entre 1,028 et 1,033. Par écrémage la densité augmente au-dessus de 1,033. En revanche elle diminue en-dessous de 1,028 en cas de dilution du lait par de l’eau (mouillage qui peut être d’origine frauduleuse). Le mode d’emploi donne également les corrections à appliquer en fonction de la température ambiante.

Date d'acquisition
10/07/2012
Origine des dons
Famille Philouze Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012.74
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes