Deprecated: builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5211

Valve cardiaque de Saint Jude

La prothèse valvulaire cardiaque est composée d’un anneau gaîné de Dacron et de deux hémidisques en graphite imprégné de tungstène de manière à permettre un contraste sur les radiographies. Le noyau de graphite est entièrement recouvert de carbone pyrolytique. L’assemblage est aussi en carbone pyrolytique. Les deux hémidisques s’ouvrent à 85 degrés sur le plan de l’anneau.

La compagnie Saint Jude est implantée à Saint Paul dans le Minnesota aux Etats Unis. Elle a été fondée en 1976 pour développer les valves cardiaque à double ailette, créées en 1972 à l’université de Minnesota. Cette société propose outre les valves cardiaques, des pace-makers et différents dispositifs médicaux comme des cathéters cardiaques.

Son nom vient de Jude l’apôtre, saint patron des causes perdues.

Matériaux - Techniques
Graphite, carbone pyrolytique, tungstène, daflon
Fabricant / Période
Saint Jude
1977
Dimensions

D : 2,7 cm

État
Bon
Destination

Ce type de valve cardiaque est destiné au remplacement d'une valve cardiaque native défaillante, valve mitrale, aortique ou plus rarement tricuspidienne.

Précision d'utilisation

La valve est suturée sur l'orifice cardiaque. Lorsque la valve est ouverte, le flux sanguin passe par deux orifices en demi-lune de chaque côté et par un petit orifice central.

Date d'acquisition
12/09/2014
Origine des dons
Alain Leguerrier CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2014.70
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes