Prothèses auditives intra-auriculaires

Ensemble de trois prothèses auditives intra-auriculaires moulées sur la conque et le conduit auditif. Ces prothèses sont dénommées en fonction de leur emplacement intra-conque, canal ou profond.

Au  XVIIe  siècle,  le premier cornet acoustique est inventé par un chirurgien français, le Docteur Claude-Nicolas Le Cat.

L’histoire moderne de l’appareillage auditif est principalement liée à celle de l’entreprise Sonotone (New York) devenue même éponyme pour “appareil auditif”.

En 1930, les premiers sonotones utilisent alors des lampes radio, ils se branchent sur de grosses batteries. Dans les années 1950-1960, avec le développement du transistor, le sonotone devient portable mais se glisse encore difficilement dans une poche de veste ou de pantalon et transmet le son aux oreilles grâce à un simple écouteur. En 1957, Sonotone miniaturise encore ses appareils jusqu’à permettre de les glisser derrière l’oreille avec le Sonotone 333 BTE (behind the ear).

La notion de “prothèse auditive” ou aide auditive réglée par un professionnel apparaît dans les années 1980 avec des appareils auditifs à programmation numérique et utilisant une amplification analogique.

Cette technologie analogique est abandonnée au milieu des années 1990 pour laisser place à la technologie numérique. Il existe aujourd’hui deux types de prothèses auditives: les intra-auriculaires qui se glissent dans le conduit auditif et les contours d’oreilles qui se glissent derrière l’oreille. Enfin, l’arrivée à la fin des années 2000 de produits dits « assistant d’écoute » utilisant les dernières technologies numériques a permis d’offrir une réponse « prête à porter » efficace pour les gênes auditives légères.

Matériaux - Techniques
Plastique, métal
Fabricant / Période
Starkey Discovery
Début du XXIe siècle
Dimensions

Intra-conque H : 1,5 cm ; L : 3 cm ; P : 2,5 cm
Intra-canal H : 2 cm ; L : 1,5 cm ;P : 1,5 cm
Intra-profond H : 1,5 cm ; L : 2 cm ; P : 0,8 cm

État
Bon
Destination

Ces prothèses sont des appareils amplificateurs de sons permettant de corriger une perte auditive.

Précision d'utilisation

Ces prothèses sont moulées sur les oreilles des patients. Les intra-conques sont de manipulation facile et permettent d'avoir une sélecteur de programmes et un contrôle de volume. Les autres prothèses sont positionnées entièrement dans le conduit auditif.

Date d'acquisition
19/03/2014
Origine des dons
Cabinet d'Audioprothésistes Barraud, Lefèvre et Lochon
Numéro d'inventaire
CPHR - 2014.32
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes