Deprecated: builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5211

Spiromètre de Cara

Le spiromètre est un appareil en circuit fermé, comportant une cloche, équilibrée par un contre-poids, retournée sur sur une cuve remplie d’eau. De la cloche partent deux tuyaux annelés terminés par deux soupapes qui permettent de séparer les gaz inspirés et expirés. Les variations de volume des gaz de la cloche sont transmises par un système de poulie à un stylet encreur qui se déplace devant un cylindre mu par un moteur. Le cylindre peut tourner à trois vitesses: 3 cm/min, 10 cm/min, 4 cm/sec. A l’intérieur de la cuve, il y a un bocal destiné à contenir de la chaux sodée

En 1846, John Hutchinson (1811-1861) médecin britannique utilise un spiromètre de sa fabrication pour mesurer les volumes d’air déplacés au cours des mouvements respiratoires forcés.
Maurice Cara (1918-2009) était un médecin physiologiste qui a exercé à Nancy de 1947 à 1953. Il fut aussi un des pionniers de la médecine d’urgence pré hospitalière.

Matériaux - Techniques
Métal, plastic, caoutchouc
Fabricant / Période
Etablissements Gauthier. Paris
1960
Dimensions

L : 55 cm ; P : 34 cm ; H : 128 cm

État
Bon
Destination

Mesure des volumes pulmonaires

Précision d'utilisation

Le patient respire par l'intermédiaire d'un embout buccal fixé sur les soupapes. Quand il inspire, le volume de gaz de la cloche diminue et le stylet monte. Un déplacement d'1 cm correspond à une variation de volume de 200 ml. A l'inverse, quand le sujet expire, le volume de gaz augmente dans la cloche et le stylet descend. La mesure de la hauteur de déplacement du stylet permet de connaître les volumes de gaz déplacés au cours des mouvements respiratoires

Date d'acquisition
03/08/2012
Origine des dons
Laboratoire de physiologie. Faculté de médecine de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012.43
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes