Deprecated: builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5211

Coutel Yves

(1921 — 1978)

Yves Coutel fut professeur de bactériologie puis professeur et chef de service de Pédiatrie au Centre Hospitalier Universitaire de Rennes. Né le 30 mai 1921 à Amailloux (Deux Sèvres), il fait ses deux premières années d’études médicales à Poitiers puis après une interruption due à la guerre, au cours de laquelle il s’engage en tant que médecin dans la 1re armée avec son ami le docteur Henri Lestradet, il est nommé externe puis interne des hôpitaux de Paris en 1946. Au cours de son internat, il s’oriente vers la pédiatrie et bénéficie de l’enseignement des professeurs Robert Debré, Stéphane Thieffry et Jean Bernard. Il complètera sa formation de pédiatre par un clinicat à l’hôpital des enfants malades. Suivant en cela le modèle du professeur Debré, il s’intéresse aussi à la bactériologie et devient assistant de bactériologie à la faculté de médecine de Paris sous la direction des professeurs Nevot et Gastinel. C’est lors de ces études de bactériologie qu’il rencontre son épouse. En 1952, nommé agrégé de bactériologie des facultés de médecine, il prend son premier poste à la faculté de médecine de Nantes, tout en exerçant la pédiatrie au sein du service de pédiatrie de Madame le docteur Pichot-Janton à l’hôpital de Rennes. En 1957, il accède au titre de professeur titulaire de la chaire d’hygiène et de bactériologie de Rennes puis en 1962 devient professeur titulaire de la chaire de pédiatrie à la faculté de médecine de Rennes. Attachant beaucoup d’importance au contact avec les malades, il aimait les visites dans les salles où chacun pouvait apprécier la clarté de son enseignement et ses grandes connaissances. Il eut l’idée prémonitoire d’orienter ses élèves vers des sous-spécialités pédiatriques comme l’hématologie et la cancérologie. Conscient aussi que l’enfant doit être aidé dans tous les domaines, il développa dans son service une unité de pédopsychiatrie et fut à l’origine de la création des centres médico-psycho-pédagogiques. Désireux que les enfants atteints de maladie chronique soient surveillés et scolarisés, il avait accepté d’être le médecin directeur du préventorium de la Bouexière, devenu un hôpital d’enfants atteints de maladies chroniques. Soucieux de maintenir des contacts étroits entre les pédiatres, dont beaucoup étaient d’anciens élèves du Professeur Debré, il fit partie des membres fondateurs de la société de pédiatrie de l’Ouest qu’il présida. Ses collaborateurs et élèves gardent un souvenir très présent de ce médecin et scientifique disparu prématurément à l’âge de 57 ans.

Rédigé par le Docteur Josette Dassonville