Flacons de verre pour le recueil de sang

Les flacons de verre de 250 et 500 ml sont fermés par un bouchon en caoutchouc maintenu par un joint en plastique et serti par un anneau métallique. Ils contiennent une solution d’anticoagulant, ACD (Acide citrique, Citrate de sodium et Dextrose), ou CPD (Citrate, Phosphate, Dextrose et Adénine). À chaque flacon est fixé un « flacon pilote » contenant 1 ml d’anticoagulant.
Les volumes des flacons sont prévus pour recevoir 100, 300 à 400 ml de sang. Ces flacons sont stériles.

Ils portent une étiquette mentionnant :

  • SANG HUMAIN
  • “Ce sang a été offert par un volontaire”
  • la nature et le volume de l’anticoagulant
  • la quantité de sang total prélevable
  • le numéro du flacon
  • la date de prélèvement et la date de péremption
  • le groupe sanguin et le facteur Rhésus (à renseigner manuellement)

 

Albert Hustin (1882 – 1967) est un médecin belge inventeur de la méthode de conservation du sang. En 1916, il ajoute du citrate de sodium. Albert Hustin réalise la première transfusion de sang humain citraté le 27 mars 1914 à l’hôpital Saint-Jean à Bruxelles. Cette technique a révolutionné les techniques d’urgence de la médecine militaire durant la Première Guerre mondiale. La conservation du sang peut ainsi atteindre trente à quarante jours, alors qu’elle n’était que de quatre jours en 1915.
Il n’était plus nécessaire désormais de procéder à une transfusion d’homme à homme : il devenait possible de transporter le sang et d’en faire des réserves.
Charles Richard Drew (1904-1950), chirurgien américain, conceptualisa et organisa la première banque du sang, qui permit d’apporter du sang aux Britanniques durant la Seconde Guerre mondiale, entre 1940 et 1941.

Matériaux - Techniques
Verre, caoutchouc, métal, plastique
Fabricant / Période
Laboratoire Bruneau Boulogne Billancourt
Seconde moitié du XXe siècle
Dimensions

Grand modèle : D : 9 cm ; H : 16 cm
Moyen modèle : D : 6,5 cm ; H : 16 cm
Petit modèle : D : 5,5 cm ; H : 12 cm
Flacon pilote : D : 2,5 cm ; H : 5 cm

État
Bon
Destination

Ces flacons sont destinés à recevoir le sang issu d’un donneur. Placés dans des paniers métalliques, ils sont conservés à +4°C. Ils sont ensuite distribués dans les services hospitaliers et cliniques selon les besoins des malades.

Le sang contenu dans le flacon pilote sert à déterminer le groupe sanguin.

Précision d'utilisation

La transfusion de sang total a été progressivement abandonnée. La technique du fractionnement du sang total apparue dans les années 1940, permet de séparer ses différents composants : plasma et protéines plasmatiques, globules blancs, plaquettes et globules rouges.

La transfusion de sang total reste une pratique d'exception qui trouve sa place en médecine de catastrophe. Ainsi, en 2019 : Le Centre de Transfusion des Armées a débuté la préparation d’un nouveau produit sanguin : le sang total déleucocyté (diminution du nombre de globules blancs dans les produits sanguins labiles). Ce produit utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale et remis au goût du jour par les équipes de santé américaines, est aujourd’hui considéré comme le meilleur produit sanguin pour la prise en charge des blessés hémorragiques de guerre.

Date d'acquisition
13/02/2020
Origine des dons
Bruno Danic Etablissement Français du Sang Bretagne
Numéro d'inventaire
CPHR - 2 020. 6 ; CPHR - 2020.7 ; CPHR - 2020.8
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes