Appareil à transfusion de sang conservé

L’appareillage à transfusion de sang conservé est identifié le « modèle de service de santé militaire ». Il est breveté S.C.T.R.A . sous le numéro 942.492.

Il est composé de deux corps en verre ; ceux-ci se terminent par un embout effilé destiné à recevoir un tuyau. Un des corps contient un filtre métallique.

Ces corps sont solidarisés par un système de vissage en métal.

Au cours de la seconde guerre mondiale, l’utilisation des produits sanguins se développe à grande échelle.

D’Alger, puis de Fès, où un centre a été créé en 1943, et de Tunis, les médecins français élaborent une organisation nécessitant de nombreux donneurs de sang sur place. Le sang total était la seule forme de transfusion. Le plasma sec venait des Etats-Unis.

Le sang total reste considéré comme le meilleur produit sanguin pour la prise en charge des blessés hémorragiques de guerre. En 2019, le Centre de Transfusion des Armées a débuté la préparation d’un nouveau produit sanguin : le sang total déleucocyté (diminution du nombre de globules blancs dans les produits sanguins labiles).

Matériaux - Techniques
Métal, verre
Fabricant / Période
Ets Jouan 113 bd St Germain Paris 6e
Seconde moitié du XXe siècle
Dimensions

Boite : H : 4 cm ; L : 21,5 cm ; P : 10,5 cm

État
Bon
Destination

Cet équipement est utilisé pour la transfusion de sang total en période de guerre. Les filtres métalliques retiennent les micro-caillots.

Date d'acquisition
13/02/2020
Origine des dons
Bruno Danic Etablissement Français Bretagne Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2020.2
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes