Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Portrait de Louis Pasteur

Sujet

Il s’agit de la reproduction d’un tableau du peintre finlandais Albert Edelfelt qui représente Louis Pasteur dans son laboratoire de l’Ecole Normale Supérieure rue d’Ulm à Paris. Pasteur tient un flacon à double tubulure (invention de son collaborateur Emile Roux) qui renferme la moelle épinière d’un lapin contaminé par la rage à partir de laquelle il va mettre au point son vaccin antirabique. En rouge, la moelle épinière, au fond du flacon des morceaux de potasse pour dessiccation et un bouchon de coton pour laisser passer l’oxygène. A droite du tableau, la lumière qui vient d’une fenêtre invisible, inonde les instruments, les verreries, le profil attentif du savant et ses mains. Son bras gauche est appuyé sur un livre car Pasteur est paralysé de ce côté- là. Il porte un costume sombre et a une barbe poivre et sel, Pasteur est alors âgé de 63 ans.

Description

Reproduction d’une huile sur toile (154 x 126 pour l’originale) sur papier, dans un cadre en plâtre doré .

Historique

Albert Edelfelt (1854-1905) est un peintre naturaliste finlandais, installé en France de 1880 à 1895. Durant son séjour en France, il peint de nombreux portraits, des portraits de femmes et celui -ci que Pasteur a accrédité. Ce tableau a été fait en 1885, l’année où Pasteur triomphe de la rage. Edelfelt  est fasciné par les recherches de Pasteur, il passe plusieurs mois à étudier son travail et son matériel de laboratoire.

Louis Pasteur (1822-1895) est un chimiste et physicien français, pionnier de la microbiologie. Agrégé  de chimie, Docteur en sciences, il  est professeur à la Faculté des Sciences de Strasbourg , puis de Lille. En 1857, il est nommé directeur du laboratoire de chimie physiologique à l’Ecole Normale Supérieure de Paris, il y installe son laboratoire dans un grenier.Il ne croit pas à la génération spontanée, il a étudié la fermentation. A l’aide de ses collaborateurs, il créé un vaccin antirabique qu’il teste pour la première fois, en 1885, sur le jeune Joseph Meister mordu par un chien enragé. Cette réussite vaudra à Pasteur une reconnaissance internationale et une participation internationale à la création de l’Institut Pasteur.

Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes
Auteur
Albert Edelfelt
Éditeur
Musée d' Orsay (Paris)
Date de publication
1885
Dimensions
Cadre: L : 71 cm ; l : 62 cm. Gravure: L : 61 cm ; l : 52 cm
État
Moyen
Date d'acquisition
19/10/2017
Ancienne appartenance
Jean Brissot
Statut juridique
Don CPHR
Numéro d'inventaire
CPHR-2017.24
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes