Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5383

Microscope à fluorescence

Le microscope est équipé d’une tête binoculaire et d’un revolver portant quatre objectifs (4 x, 10 x, 20 x et 100 x). La mise au point est effectuée au moyen d’une vis macrométrique et d’une vis micrométrique. La platine porte objet possède une surplatine à mouvements orthogonaux.

Le microscope est pourvu d’un système permettant des analyses en fluorescence.

Un branchement pour une colonne de photographie est présente.

En 1565, le botaniste espagnol Nicolàs Monardes (1493-1588) observe une lumière bleuâtre à la surface de décoction de copeaux de bois. Sir John Hershel (1792-1871), astronome, fait la première observation de fluorescence en 1845 avec une solution de quinine et la lumière du soleil. La quinine émet de la lumière bleue.George Gabriel Stokes (1819-1903), mathématicien et physicien, explique en 1852 le phénomène de la fluorescence en constatant que certains matériaux, tels la fluorine ou l’ouraline, émettent de la lumière visible lorsqu’ils sont exposés au rayonnement ultraviolet.Depuis, de nombreux fluorochromes, substances chimiques capable d’émettre de la fluorescence après excitation par une lumière de longueur d’onde donnée, ont été découverts. Les lumières d’excitation et d’émission sont de longueurs d’onde différentes.

Matériaux - Techniques
Métal, verre
Fabricant / Période
Reichert-Jung, modèle MicroStar 120
Fin du XXe siècle
Dimensions

H : 42 cm ; L : 19 cm ; P : 42 cm

État
Bon
Destination

En biologie, la fluorescence est fréquemment utilisée pour distinguer des sous-populations de cellules ou pour identifier des organites intra-cellulaires.

Précision d'utilisation

Dans la nature, de nombreux cas de fluorescence sont observés. Ainsi, les bananes soumises à une lumière UV émettent une lumière bleue. Les scorpions apparaissent noirs. C'est la fluorescence directe.
Pour détecter certains éléments du monde vivant, non spontanément fluorescents, ont peut fixer spécifiquement une molécule artificiellement couplée à un fluorochrome. C'est la fluorescence indirecte.

Date d'acquisition
23/05/2013
Origine des dons
Faculté de médecine de Rennes Jean-Philippe Moulinoux
Numéro d'inventaire
CPHR - 2013.249
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes