Comptoir d’officine de Paimpol

Le comptoir d’officine de Paimpol est un meuble en bois comportant :

  • un plan de travail
  • sous ce plan de travail, de part et d’autre de l’espace central évidé, deux colonnes de tiroirs avec des poignées métalliques en forme de coquille
  • au dessous de l’espace central, deux tiroirs
  • sous une tablette située au fond du plan de travail, vingt six petits tiroirs avec les mêmes modèles de poignées
  • un fronton décoratif de forme curviligne brisée
  • de part-et-d’autre de ce fronton, existait un alignement de colonnettes en bois tourné dont il ne reste qu’un seul exemplaire

Le style du meuble évoque le style Henri II.

Ce meuble nécessite une restauration. Il a été adapté à l’installation des outils informatiques.

En 1891, Philippe Huon, pharmacien à Paimpol, fait fabriquer une partie de son mobilier professionnel par un ébéniste local. Il le lègue ensuite à ses successeurs. Sa petite-fille Françoise Rougier, elle même pharmacienne, en fin de carrière, donne une partie du mobilier de l’officine au Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes “pour qu’il reste en terre bretonne en souvenir de son grand-père”.

Philippe Huon se spécialise dans la fabrication et la distribution d’huile de foie de morue. Elle est utilisée par les pêcheurs comme protection de la peau. Riche en vitamines A et D, elle est aussi administrée pour la bonne croissance de l’enfant et la prévention des problèmes osseux chez la personne âgée. A ce jour, l’huile de foie de morue est toujours distribuée en pharmacie.

L’aventure paimpolaise de la pêche à la morue connaît deux grandes périodes : la première, autour de Terre-Neuve, perdure jusqu’au début du XXe siècle, la seconde, en Islande, qui lui est en partie concomitante sur à peine un siècle.

Les navires terre-neuvas atteignent les Grands Bans en vingt à quarante cinq jours de mer. Alors que, la goélette à hunier de Paimpol est utilisée pour les campagnes de pêche en Islande que l’on peut atteindre en une semaine.

En 1935, la dernière campagne de La Glycine clôture cette intense et très dure « épopée islandaise ».

 

 

 

Matériaux - Techniques
Chêne massif et bois plus léger pour les fonds des tiroirs, métal.
Fabricant / Période
Ebéniste exerçant dans la région de Paimpol à la fin du XIXe siècle
Fin XIXè siècle
Dimensions

H : 160 cm ; L : 300 cm ; P : 70 cm

État
Moyen (du fait de l'installation des outils informatiques et de la disparition des colonnettes)
Destination

Ce comptoir d'officine a été utilisé de 1891 à 2018 dans la pharmacie devenue "Rougier" située dans le centre historique de Paimpol.
Il était destiné à réaliser les documents administratifs liés à la préparation des commandes et à la délivrance des médicaments.
Le pharmacien, placé derrière ce meuble, accueillait les clients.

Date d'acquisition
10/07/2018
Origine des dons
Françoise Rougier Paimpol
Numéro d'inventaire
CPHR - 2018.20
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes