Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5379

Cuillère à médicaments

Cuillère à médicaments du XIXe siècle sans manche sur support piédouche, ornée d’une succession de feuilles de fougères gravées à la base. Elle a une anse imitant une ramure.

Les premières cuillères, qui servaient à doser la quantité du médicament à ingérer, ont été créées en 1827 par Charles Gibson, un inventeur anglais. Il les pensa alors munies d’un couvercle pour un usage facilité. Le couvercle à charnières peut être ouvrant soit sur la totalité du cuilleron soit sur une petite surface, telle une trappe. Le principal but du cuilleron doté d’un couvercle est bien sur de faire absorber un médicament à une personne malade, parfois alitée, sans renverser le contenu.

Cet objet vient en complément du biberon de malade dans les soins apportés au souffrant. Il permet de faire boire de petites quantités.

Il existe plusieurs modèles de cuillères à médicament en argent et nombreuses sont celles provenant d’Angleterre.

Les plus anciennes sont en étain et datent du premier tiers du XIXe siècle.

Et, pour finir, la cuillère à médicament porte aussi le doux nom de « cuillère à potion ».

 

Matériaux - Techniques
Argent
Fabricant / Période
Deux poinçons non lisibles
XIXe siècle
Dimensions

H : 4 cm ; L : 10 cm ; P : 4 cm

État
Très bon
Destination

Ces cuillères furent employées en premier lieu pour la prise d'huile de ricin, aux vertus laxatives et purgatives notoires.

Les cuillères à médicament étaient alors principalement destinées aux enfants et parfois aux patients difficiles comme les aliénés qui pouvaient refuser la prise de médicaments.

Par leur emploi simple et facile, leur usage s’est largement démocratisé.

Date d'acquisition
12/03/2018
Origine des dons
Annic'k Le Mescam
Numéro d'inventaire
CPHR - 2018.5
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes