Deprecated: La fonction builder_status est obsolète depuis la version 4.2.1 ! Utilisez AviaBuilder::get_alb_builder_status() à la place. in /home/cphrqjcq/www/wp-includes/functions.php on line 5379

Moule à suppositoires

Moule à suppositoires rectangulaire avec cinquante alvéoles

Le suppositoire aurait été inventé en Egypte antique. Il est fabriqué de façon rudimentaire avec des supports solides et neutres comme le métal ou la corne. Au XVIIe siècle, le pharmacien Nicolas Lémery le présente comme un purgatif en remplacement des lavements. Le suppositoire serait constitué de miel solidifié avec des substances purgatives. Partant de cette idée, le mot «suppositoire» viendrait du latin supponere signifiant substituer. Dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, les suppositoires sont fabriqués avec du beurre de cacao fondant à la température du corps, dans des moules en papier placés dans une petite boîte contenant du sable pour les maintenir en position. L’utilisation généralisée du suppositoire au XIXe siècle entraîne sa fabrication industrielle à l’aide de moule de papier en forme de cône puis cône de laiton ou d’étain.

Matériaux - Techniques
Métal
Fabricant / Période
Erweka
Environ 1950
Dimensions

L : 17 cm ; H : 3,5 cm ; P : 10 cm

État
Excellent
Destination

Réalisation de suppositoires de 2 et 4 g

Précision d'utilisation

La préparation liquide est coulée dans chaque cavité du moule puis celui-ci est conservé au congélateur pendant quelques minutes.

Date d'acquisition
14/09/2012
Origine des dons
Pharmacie CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2012.219
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes