Abaisse-langue du Dr Le Couteur

L’abaisse-langue du Dr Le Couteur est une tige plate, coudée et à rebords. Elle se termine aux deux extrémités par des “paniers” perforés.

Vers 1875, un coutelier namurois, Louis-Joseph Mathieu, établit à Paris un atelier de fabrication d’instruments de chirurgie qui prend rapidement de l’extension. Vers 1878, il revient à Namur pour engager un ouvrier expérimenté. N’en trouvant pas, il engage Dieudonné Simal qui travaille dans la coutellerie paternelle rue des Ecoles à Paris. En 1879, D. Simal se perfectionne rapidement et fonde lui-même une maison de vente d’instruments de chirurgie au début de la rue Monge, à proximité de la Faculté de Médecine, avec un atelier tout proche.

Vers 1885, il engage son beau-frère, Guibert Legros, à venir travailler avec lui. D’autres membres de la famille Legros revenus en Belgique fondent des ateliers de fabrication d’instruments de chirurgie et de matériels à Gembloux. C’est en 1905 que commençe la fabrication de mobilier de chirurgie. Deux sociétés de vente et d’ateliers en sous-sol sont installées boulevard Saint-Michel à Paris.

Le 13 août 1923 a lieu la fusion de ces quatre entités et la création de la s.a. Manufacture belge d’Instruments de Chirurgie et de Mobilier chirurgical de Gembloux (MBG). Au moment le plus faste, au début  des années 1980, 400 personnes y étaient occupées.

La société comptait trois filiales en France et faisait distribuer ses produits dans le monde entier. Toutes ces productions étaient  vendues sous la marque déposée « Simal ».

En savoir plus : http://www.gembloux-autrement.be/news/histoire-de-la-manufacture-mbg-1/

Matériaux - Techniques
Acier inoxydable
Fabricant / Période
D. Simal
Fin du XIXe siècle - XXe siècle
Dimensions

H : 0,5 cm ; L : 17 cm ; P : 2,5 cm

État
Excellent
Destination

L'ablation des végétations adénoïdes ou adénoïdectomie s'effectue à l'aide d'une curette introduite par la bouche. L'abaisse langue du Dr Le Couteur est utilisé pour recueillir les végétations. De plus, il sert de tracteur de la langue, de releveur du voile du palais, et au besoin d'écarteurs des plaies.

Date d'acquisition
19/12/2011
Origine des dons
CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2011.125
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes