Syndesmotome faucille de Chompret

Le syndesmotome de Chompret est composé d’un manche massif, plat, quadrangulaire et “lourd”ainsi que d’une lame épaisse au centre, affinée au bout, coudée en forme de faucille et coupante sur la périphérie.

 

Joseph Chompret ( 1869-1956) est un médecin français. Diplômé en 1893, il se spécialise en stomatologie et invente le syndesmotome. Il fut de longues années chef de service à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Grand collectionneur surtout de céramiques, il donna sa collection de céramiques au Musée de la Céramique de Sèvres et à celui des Arts décoratifs.

 

 

Matériaux - Techniques
Acier nickel-chrome
Fabricant / Période
Deve 796-7 Germany
Première moitié du XXe siècle
Dimensions

H : 17 cm ; L : 1,8 cm.

État
Moyen
Destination

Le syndesmotome faucille sert surtout à sectionner le desmodonte (ligament qui maintient la dent dans son alvéole) lors des extractions mandibulaires. La dent pourra ensuite être plus facilement mobilisée après prise au davier avant extraction atraumatique. En effet la syndesmotomie va préserver la gencive et le périoste.

Précision d'utilisation

Le syndesmotome permet de couper les fibres du ligament alvéolo-dentaire, tout autour de la dent puis de s'insérer aussi profondément que possible le long de la racine sans crainte de décoller les papilles gingivales. Il est fragile et peut casser s'il est utilisé comme élévateur de façon intempestive.
Deux séries de syndesmotomes sont les plus utilisées: Les syndesmotomes de Chompret et les syndesmotomes de Bernard.
Parmi les syndesmotomes de Chompret, on décrit :
- Le syndesmotomes droit pour les dents du haut
- Le syndesmotome courbe pour les dents du bas
- Le syndesmotome faucille.

Date d'acquisition
16/11/2017
Origine des dons
Jean-Claude Robert
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.53
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes