Gouge

La  gouge, appelée encore ciseau à os frappé, est composée d’une lame demi-circulaire en gorge et d’un manche en métal, brillant.

La gouge est un outil ancien à lame de fer, en forme de demi-canal, avec parfois, un manche de bois, à l’usage des sculpteurs, des plombiers, des menuisiers, des charpentiers.

Une mention est retrouvée au XVIe siècle. “Premièrement on y passe un long taraire, et, après, avec une gouge le trou est agrandi” (De Serres, 1539-1619).

 

Matériaux - Techniques
Acier nickel-chrome
Fabricant / Période
Pouret inox 4
Première moitié du XXe siècle
Dimensions

H : 12 cm ; L : 1 cm.

État
Bon
Destination

La gouge fait partie de l'instrumentation particulière utilisée en chirurgie buccale et en chirurgie parodontale dans les actes nécessitant des résections (ablation d'une dent incluse ou enclavée), ou pour la dégager. Elle est employée aussi pour l'ablation des exostoses (excroissances osseuses) et pour faciliter l'accès aux dents de sagesse par exemple, ou à d'autres structures anatomiques.

Précision d'utilisation

L’os peut être travaillé pour le remanier par soustraction. La gouge est frappée avec un maillet, détachant des copeaux d'os.
De nombreuse dimensions de la lame permettent de s'adapter au site et au résultat à obtenir.

Date d'acquisition
16/11/2017
Origine des dons
Jean-Claude Robert
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.58
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes