Ténaculum double de Langenbeck

Manche d’ébène prolongé par un axe principal sur lequel vient s’articuler un bras réglable actionné par pression. Ces deux bras se terminent en forme de crochets pointus. Une tige filetée permet un écartement précis.

Utilisation de l’instrument dans la réalisation d’une trachéotomie selon la méthode de Trousseau (1801-1867). “Je ne saurais trop insister, dit Trousseau, sur la nécessité d’inciser les tissus couche par couche, d’écarter les vaisseaux et les muscles, de bien mettre à nu avant de l’ouvrir. J’insiste sur l’absolue nécessité d’être très lent.”

Matériaux - Techniques
Acier nickelé et ébène
Fabricant / Période
Galante Paris
XIXe siècle
Dimensions

L : 15 cm

État
Moyen, métal altéré
Destination

Fixateur et dilatateur pour la chirurgie de la trachée.

Précision d'utilisation

Matériel utilisé pour faciliter la pénétration de la canule lors des trachéotomies ou plus précisément des laryngotrachéotomies puisqu'il permet la division du cartilage cricoïde.

Date d'acquisition
14/10/2013
Origine des dons
Charles Chardon
Numéro d'inventaire
CPHR - 2013.256
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes