Tonomètre de Schioetz

Le tonomètre de Schioetz est constitué d’un palpeur oculaire relié à un piston. L’extrémité inférieure du piston constitue le palpeur. L’extrémité supérieure par l’intermédiaire d’un curseur, est solidaire d’une aiguille. Cette aiguille se déplace sur un cadran circulaire gradué de 0 à 20.

Le tonomètre possède deux  crochets latéraux commandant la chute du piston. L’instrument est accompagné d’une bille de métal “zéro de l’appareil” et de deux masses de calibration 5,5 et 10 g.

Des tables de calibration, selon les masses utilisées, indiquent la pression intraoculaire en fonction de la déviation de l’aiguille.

L’ensemble est placé dans un coffret en bois dont l’intérieur est matelassé.

Hjalmar August Schioetz (1850-1927) est un opthalmologiste norvégien. Il travaille à Vienne et à Paris. A la fin du XIXe siècle, il devient directeur adjoint du laboratoire d’ophtalmologie de la Sorbonne. En collaboration avec Emile Javal, il invente l’ophtalmomètre de Javal-Schioetz, instrument pour mesurer la courbure de la cornée. De retour en Norvège en 1901, il est nommé professeur d’ophtalmologie. En 1905, Schioetz invente le tonomètre destiné à mesurer la pression intraoculaire.

Depuis, la tonométrie sans contact s’est développée pour des raisons d’hygiène et de confort. Ce sont les tonomètres à air, à aplanation de Goldmann et Perkins et à rebond (billes à usage unique venant rebondir sur la cornée).

Matériaux - Techniques
Métal, bois, tissu
Fabricant / Période
Winters Instruments
2nde moitié du XXe siècle
Dimensions

H : 1 cm ; L : 14 cm ; P : 4,5 cm
Coffret H : 3 cm ; L : 16 cm ; P : 8,5 cm

État
Moyen (absence du piston de rechange)
Destination

La tonométrie oculaire permet de mettre en évidence les augmentations anormales de la tension oculaire observées dans les glaucomes.

Précision d'utilisation

Le•tonomètre•est saisi au moyen des crochets entre•le•pouce•et•l’index. Le piston est placé sur•la•cornée. On le laisse peser sur la cornée. L'aiguille se déplace sur le cadran et donne la pression oculaire.
Le tonomètre de Schioetz est utilisé essentiellement sur les sujets alités. Sa précision est plus faible que celle des tonomètres avec lampe à fente.

Date d'acquisition
16/06/2016
Origine des dons
Michel Tourtelier
Numéro d'inventaire
CPHR - 2016.124
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes