Rachimanomètre de Claude

Le rachimanomètre de Claude, communément appelé “manomètre de Claude”, se compose d’un capteur de pression circulaire gradué de 0 à 80 cm d’eau. Il est complété par un tuyau en caoutchouc, par deux aiguilles à ponction avec un mandrin (aiguille de Tuffier) et par un robinet à 3 voies.

L’instrument est présenté dans sa boite d’origine. Sur le couvercle de cette boite, une étiquette mentionne en caractères de couleur rouge et bleu : “ATTENTION ! RACHIMANOMETRE de CLAUDE – NE PAS STERILISER A L’AUTOCLAVE”.

Le nom du fabricant “Ets Spengler -Paris” est inscrit.

Henri Claude (1869-1945) est médecin des hôpitaux de Paris, il a occupé la chaire de la clinique des maladies mentales de 1922 à 1939 à l’Hôpital Sainte-Anne. Il est membre de l’Académie de Médecine (1927). Il met au point un manomètre destiné à la mesure de la pression du liquide céphalo-rachidien lors de la ponction lombaire.

Théodore-Marin Tuffier (1857-1929) est un pionner en chirurgie pulmonaire et cardiovasculaire ainsi qu’en rachianesthésie. Il met au point une aiguille composée d’un trocart biseauté et d’un mandrin qui coulisse à l’intérieur du trocart.

Spengler est, depuis 1907, une entreprise française spécialiste de la conception et la fabrication de matériel de diagnostic et d’instrumentation médicale. Les tensiomètres et stéthoscopes Spengler sont utilisés en cabinet médical comme en milieu hospitalier.

 

Matériaux - Techniques
Métal, verre, caoutchouc
Fabricant / Période
Ets Spengler - Paris
1ère moitié du XXe siècle
Dimensions

Boite : H : 3,5 cm ; L : 22 cm ; P : 10 cm
Manomètre : D : 7,3 cm ; H : 3 cm

État
Bon
Destination

Le manomètre de Claude est destiné à la mesure de la pression du liquide céphalo-rachidien (LCR) lors de la ponction lombaire. Les indications médicales relèvent de trois domaines : la neurologie (pathologie inflammatoire), la neurochirurgie (pathologie tumorale) et l'infectiologie (pathologie infectieuses)
La pression est mesurée en cm d'eau. Les valeurs normales sont de 18 à 20 cm d'eau en position assise et de 12 à 15 cm d'eau en position couchée. A l'issue de l'acte médical, un pansement compressif stérile est réalisé.

Précision d'utilisation

L'aiguille est introduite entre les apophyses épineuses des vertèbres, dans l'espace entre les 4e et 5e vertèbres lombaires ou entre la 5e lombaire et la première vertèbre sacrée. Les épineuses sont repérées par la palpation, le point de ponction doit toujours se situer au-dessous d'une ligne horizontale joignant le point le plus élevé des crêtes iliaques pour atteindre le canal céphalo-rachidien. Elle est reliée au robinet du manomètre par l'intermédiaire du tuyau souple.
Le robinet à trois voies offre la possibilité de retirer du LCR et d'injecter un produit.

Date d'acquisition
29/06/2017
Origine des dons
CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.88
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes