Bicyclette ergométrique

Cycloergomètre à une roue. Cette roue avant, mue par un pédalier est montée sur un trépied de couleur bleue. Un arceau relié à deux freins mécaniques, actionnés par un cable, permet d’augmenter la résistance au pédalage. Sur l’arceau est placé un index rouge qui se déplace devant un cadran demi-circulaire gradué de 5 en 5 de 0 à 40. Sur le guidon, un compteur indique la vitesse de pédalage. Un gros ressort, fixé au trépied, par l’arrière, fait contrepoids et permet la stabilité de l’ensemble.

Matériaux - Techniques
Métal, selle en similicuir
Fabricant / Période
Mijnhardt (Odijk-Pays Bas)
2e moitié du XXe siècle
Dimensions

D : roue 46 cm H : 105 cm du guidon au sol L : encombrement au sol 100cm.

État
Assez bon, manque un cable qui relie le compteur de tour aux pédales
Destination

Bicyclette destinée aux épreuves d'effort et à la rééducation à l'effort. En curatif, elle est plus précisément utilisée pour rééduquer les patients cardiaques après une opération ou un infarctus du myocarde. En préventif, elle est utilisée pour des épreuves d'effort à titre diagnostique chez des sujets présentant un essoufflement ou une suspicion de maladies coronaires. Ce test est réalisé en milieu hospitalier ou chez un cardiologue.

Précision d'utilisation

La puissance d'exercice développée est appréciée à partir de la vitesse de pédalage (habituellement de 50 à 70 tours) et la force exercée sur la roue (estimée par la position de l'index sur le cadran). Une carte d'étalonnage donne, pour chaque couple vitesse-force, la puissance en watts développée.

Date d'acquisition
16/07/2015
Origine des dons
CHU Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2015.3
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes