Aiguille de biopsie de Franklin-Silverman

L’aiguille à biopsie de Franklin-Silverman, modification du modèle standard de Vim-Silverman utilisé pour les biopsies hépatiques,  est constituée de trois éléments :

  • d’une canule
  • d’un trocart
  • d’une aiguille bifide dont les deux lames aux bords tranchants présentent sur leur face interne une cannelure longitudinale

Ces instruments sont placés dans une boite en carton portant le nom du fabricant “V Mueller & Co”.

Une notice technique d’utilisation est présente dans la boite.

 


Vinzenz Mueller, d’origine allemande, apporte en 1893 aux États-Unis les connaissances de l’artisanat de l’instrument allemand. 

Cette activité est reprise par Becton, Dickinson and Company (BD) entreprise américaine créée en 1897.

En 1951, BD développe l’insertion de carbure de tungstène dans les mâchoires des instruments chirurgicaux. BD est également un pionnier de la production d’aiguilles hypodermiques.

A ce jour, tous les instruments BD sont soutenus par les normes de “qualité V. Mueller” qui témoignent des technologies artisanales de pointe. 


Matériaux - Techniques
Métal, carton
Fabricant / Période
V. Mueller & Co. Chicago
Seconde moitié du XXe siècle
Dimensions

Canule : L : 14,2 cm
Trocart : L : 15 cm
Aiguille : L : 17,3 cm
Boite : H : 2 cm ; L : 20 cm ; P : 3 cm

État
Bon
Destination

Cette aiguille est destinée à l'exécution de biopsies dans les tissus mous.

Les deux lames pincent le tissu de l'organe à biopsier. L'échantillon se trouve piégé dans les rainures de l'aiguille.

Cet instrument réduit l'incidence de l'échec de l'obtention d'un échantillon et simplifie la technique de la biopsie. La rotation de l'aiguille et l'aspiration sont inutiles.

Précision d'utilisation

Cette aiguille est utilisée pour les biopsies rénales chez l'adulte et chez l'enfant.
Deux tailles sont disponibles.

Date d'acquisition
29/06/2017
Origine des dons
IFSI CHU de Rennes
Numéro d'inventaire
CPHR - 2017.32
Copyright
© Conservatoire du patrimoine hospitalier de Rennes